• Introduction générale

    De multiples variables de perception visuelle concourent à révéler les qualités éminemment sculpturales qui découlent du galbe d’une surface. Des artifices divers peuvent soit en confirmer l’intelligibilité, soit, à l’inverse, provoquer l’illusion.

    C’est de toute façon, lorsqu’ils exercent en mouvement, comme par exemple les jeux d’ombres animées, que ces effets donnent à vivre la magie des métamorphoses.


  • 12.3 Ombres d’une résille surfacique

     

     

    erratum 2*:

    ... voici maintenant la projection d'une résille, témoignant de la complexité de variation d'apparence d'une même surface courbe

    erratum 3*:

    ... c'est un point plat de la surface situé au croisement des lignes qui séparent les domaines à courbure positive de ceux à courbure négative

    12.2 Projection de courbes gauches 12.4 Ombres d’une surface quelconque