• Introduction générale

    La déformabilité d’une surface s’avère être un auxiliaire précieux pour la mise en forme constructive.

    L’isométrie, qui est la plus familière des transformations de surface, parce qu’elle conserve le maximum de données de son étendue, est envisagée ici, pour les surfaces développables, selon les principales modalités qui suggèrent des ressources utiles


  • 4.6 Métamorphoses surfaciques par isométrie

     

     

    erratum 6*:

    ... va engendrer une conservation de la courbure totale, tout emplacement de la zone à courbure négative y demeurant à courbure négative

    4.5 Surfaces à déplacement4.7 Réduction des libertés de déformabilité