• Introduction générale

    Puisqu’une courbe peut s’interpréter comme un passage aux limites d’une ligne polygonale, les règles du pliage curviligne peuvent se comprendre comme une extension de celles du pliage rectiligne; de la sorte, on peut aisément trouver les propriétés des configurations qu’il est loisible d’engendrer.

    Le pliage curviligne fait toutefois nécessairement intervenir les déformations isométriques du support et ses règles sont transposables au pliage de toutes les variétés de surfaces à double courbure.


  • 6.6 Règle fondamentale du pliage curviligne

     

     

    erratum 11*:

    ... le plan osculateur, en un point d'un pli curviligne, est bissecteur de l'angle formé par le couple de plans tangents aux deux génératrices rectilignes qui passent par ce point (Observez que durant cette séquence, je me suis quelque peu embrouiller tant dans l'énoncer de cette règle complexe que dans ses illustrations.)

    6.5 Enroulabilité et pliage géodésique6.7 Sculpturalité du pliage curviligne